lundi 17 novembre 2014

Hommage à mon maître

Maître, cela va bientôt faire un an que vous avez disparu, nous laissant sans nouvelle. Nous tous, vos disciples et élèves, chinois et français, avons été très attristé par votre disparition. Nous aurions voulu pouvoir vous dire au revoir et vous témoigner une dernière fois notre affection mais le sort en a décidé autrement.

A partir de maintenant, nous continuerons tous, j'en suis sûr, de suivre les enseignements que vous nous avez prodigué dans nos souvenirs. Vous faites désormais parti de cette immense mémoire collective dans laquelle les pratiquants d'arts martiaux puisent tous les jours. Ainsi, vous continuez de participer à la transmission de ce savoir ancien et rare, parfois jalousement gardé par certains, dont vous avez su être un grand représentant. Vous nous avez transmis votre enseignement avec enthousiasme et joie de vivre, nous rappelant sans cesse que l'art de cultiver la vie (Yangsheng), c'était aussi cela, tout simplement.

Je me souviens de la manière dont vous avez su m'accueillir à Pékin lorsque, âgé d'une vingtaine d'année, je m'y suis rendu pour la première fois. Je me souviens de tous les bons moments partagés en votre compagnie durant les 15 ans qui ont suivi...












J'espère que vous chevauchez aujourd'hui ces dragons qui vous fascinaient tant...

Votre élève

Emmanuel / 康平