mardi 17 novembre 2015

Pratique du Yiquan - Dachengquan en Chine


Comme tous les ans, je propose aux lecteurs de ce blog de partir en voyage pour aller pratiquer la boxe de Wang xiangzhai (Wang xiangzhai de quanxue) dans son pays d'origine et, par la même occasion, découvrir ce magnifique pays.

L'opportunité unique de rencontrer un maitre authentique et de suivre son enseignement en direct pendant 10 jours vous est ainsi offerte.
Le maitre Wang Shangwen est souvent considéré par ses pairs comme le successeur du célèbre Wang xuanjie, lequel avait su marquer le Yiquan de sa propre personnalité. Il a su aujourd'hui se faire une place dans le milieu de l'art martial en Chine et l'enseignement qu'il dispense désormais est marqué de son propre sceau.






Le maître Wang xuanjie en paume circulaire du Bagua (xiaozhang)



Même si l'on y retrouve, par trace, les influences du Xingyiquan et du Baguazhang qui étaient présentes dans l'école de son maitre, le style de Wang Shangwen a été volontairement épuré du superflu pour se rapprocher de l'enseignement du fondateur.





Pratique du Zhanzhuang avec le maître lors d'un séjour en Chine


Ainsi, les techniques de poing des cinq phases (cinq éléments), les techniques de paume du bagua et  des cinq animaux qu'enseignait feu Wang xuanjie sont parfois rappelées aux pratiquants mais l'essence de l'école de Wang Shangwen demeure bien dans la capacité à utiliser la force intérieure, laquelle est obtenue par la pratique des exercices de base (jibebgong) que sont Zhanzhuang, shili, mocabu, shisheng et tuishou. Lorsque le corps est "plein de qi", on apprend alors simplement à faire sortir cette force intérieure. Le fali peut ainsi prendre n'importe quelle forme du moment qu'il répond à la situation du moment. Pour aller au plus simple, Wang Shangwen met un point d'honneur à travailler les 6 directions de l'espace sur les 3 axes (haut-bas, avant-arrière, droite-gauche) au moyen de shili simples à assimiler mais non moins important et, surtout, par la pratique des postures statiques jijizhuang en grand pas.





Fali par le maître wang shangwen


Mais, ce qui marque le plus les pratiquants occidentaux ayant rencontré Wang Shangwen, c'est son extrême gentillesse et son accessibilité. Fervent pratiquant du bouddhisme, le maitre a toujours à cœur de rappeler à ses élèves que la vraie spiritualité n'a pas l'aspect mystérieux que certains veulent lui attribuer mais passe plutôt par des petits gestes anodins du quotidien...
Il est, de part ce fait, un maitre extrêmement humain et proche de ses élèves. Si bien que son accessibilité et sa simplicité sont parfois déroutant pour les élèves occidentaux.




Wang shangwen et l'un de ses disciples en Tuishou à deux mains 



Le séjour en Chine pour pratiquer sous la direction du maitre en 2016 aura lieu pendant les vacances d'été. Les participants au séjour pourront également découvrir certains sites emblématiques de la Chine du nord et de la région du Shanxi comme les grottes de Yungang et le monastère suspendu des montagnes Heng (Hengshan). Hengshan abritent, en outre, un site taoïste peu fréquenté et très bien préservé. Le passage par Pékin permettra, quand à lui, de découvrir les grands contrastes qui animent la Chine du 21ème siècle et de revenir sur les traces des premiers disciples du fondateur en pratiquant dans les parcs où ils s'entraînèrent eux même jadis.





Les grottes bouddhistes de Yungang



Le monastère suspendu, dans les montagnes Heng (Hengshan) au Shanxi




La possibilité de côtoyer un personnage comme le maitre Wang Shangwen ainsi que ses proches disciples en passant une dizaine de jours à leurs côtés est une opportunité rare. N'hésitez pas à la saisir...

Le coût du séjour est fixé à 2200 euros pour 15 jours en Chine tout compris (vol, hébergement, pension complète, déplacements en Chine et stage avec le maitre).

Pour plus de renseignements ou pour vous inscrire, veuillez me contacter par mail : 


emmanuel.agletiner@gmail.com