samedi 3 décembre 2011

Que reste t il de l'enseignement de Wang xiangzhai ?


Wang xiangzhai a quitté ce monde il y a maintenant bientôt 50 ans.
Ce sont ses disciples directes, très nombreux dans les années 30 et 40, qui ont pu transmettre son enseignement jusqu'à nos jours et ces derniers ne sont aujourd'hui plus qu'une poignée.

Aussi sommes nous en droit de nous poser cette question : L'art que nous a légué le maitre-fondateur du Yiquan / Dachengquan serait-il en train de disparaitre petit à petit ?

Des divergences de point de vue ayant déjà créé des séparations et des tensions du vivant du maître-fondateur, celles-ci n'ont fait qu'empirer à sa mort. C'est une des raisons pour laquelle notre génération a hérité d'un enseignement si difficile à appréhender.




Le maître Yao zongxun, enseignant le zhanzhuang



Et si de nombreux pratiquants se regroupèrent officiellement autour de l'enseignement du maître Yao zongxun dans les années 80, on peut constater que c'est finalement la personnalité du maître Wang yufang qui permis une certaine cohésion parmi les représentants du Yiquan / Dachengquan jusqu'aujourd'hui.

Au cour de ces dernières années, madame Wang yufang a pris sous son aile de nombreux disciples du Yiquan / Dachengquan en leur donnant souvent une légitimité dans leur transmission et en leur enseignant, par ailleurs, son haut niveau de compréhension de l'art martial et de l'art de soigner.







Madame Wang yufang,très précise dans ses mouvements, enseignant l'art martial de son père aux fils du maitre Guo guizhi dans les années 80




La France eut, d'ailleurs, le privilège de pouvoir recevoir son enseignement de manière directe il y a plusieurs années lorsqu'elle dirigea une série de stage sur l'invitation de Monsieur Jean-luc Lessueur. Malheureusement, gravement blessée pendant la révolution culturelle, ses capacités physiques avaient été amoindries et c'est surtout son témoignage oral que les élèves français intéressés par l'art martial ont pu recueillir.

Aujourd'hui, la transmission de l'art du maître Wang xiangzhai a passé plusieurs générations et, bien que certaines personnes aient encore le privilège d'étudier sous la direction de disciples directes du fondateur, ce sont essentiellement des maîtres de la troisième ou quatrième génération qui continuent de diffuser cet art. Or, les interprétations personnelles s'étant succédées au fils du temps, le Yiquan / Dachengquan d'aujourd'hui ne ressemble parfois plus beaucoup à celui des origines...

Certains jeunes maîtres montrent tout de même des dispositions intéressantes et enseignent de manière plus ouverte que ce ne fut le cas pour les générations précédentes...






Le jeune expert Yao yue, petit-fils du maître Yao zongxun



Finalement, les maîtres d'aujourd'hui ont en commun le noyau dur de l'art de Wang xiangzhai.
Aussi, bien qu'ils enseignent tous de manière différente, il est possible de retrouver cette très riche base commune pour celui qui sait regrouper au lieu de diviser !